Première édition des journées FaSolBio

Le 7 mars 2019 à eu lieu à la Maison de la Forêt et du Bois à Lempdes (63370), la première journée FaSolBio (La Fabrique à Solutions Bio).  Cette première journée a été consacrée au projet Mélibio.

Qu’est qu’une journée FaSolBio ?

Les journées FaSolBio ou « La Fabrique à Solutions Bio » sont des journées créées dans le but d’apporter des regards croisés pour co-construire nos solutions bio d’aujourd’hui et de demain.

Ces journées, destinées aux acteurs du conseil, du développement, de l’enseignement et de la recherche, facilitent les échanges entre les participants, notamment à travers des ateliers de partage et de co-construction de connaissances.

Le projet Mélibio au cœur de cette première journée

Organisée en trois temps, cette journée proposait aux acteurs du conseil, du développement, de l’enseignement et de la recherche, des résultats, des outils et des temps d’échanges autour de la question de l’autonomie alimentaire des élevages.

La journée a débuté par une séance plénière, présentant le projet Mélibio et ses principaux résultats. La réflexion autour de la nécessité d’un réseau de coopération sur l’autonomie des élevages biologiques a également été lancée. 

Pour poursuivre, quatre ateliers se sont déroulés, traitant des sujets suivants :

  • Le Changement Climatique : présentation des simulations du climat du Massif Central en 2050, et identification des leviers à mettre en place pour atteindre l’autonomie fourragère à l’avenir.
  • Capflor® : tour de table des participants, présentation des objectifs du logiciel par l’animateur (Stanislas Lubac).
  • Les Prairies à Flore Variée : tour de table des participants, présentation de la réflexion et la conception de Prairies à Flore Variée par l’animateur (M. Vladimir Goutiers).
  • Les semences prairiales : Identifier les problématiques liées à la question des semences prairiales bio.

A la suite de ces ateliers, un moment d’échange, sous forme de Word Press Café, a été mené. Cet atelier de co-construction, impliquant tous les participants et intervenants, a traité de la réflexion autour d’un réseau de coopération sur l’autonomie des élevages biologiques du Massif Central. Pour ce faire, les participants et intervenants ont réfléchi sur les trois points suivants :

  • Quels apports attendez-vous de Mélibio et sous quelles formes?
  • Comment devrait fonctionner le réseau Mélibio sachant qu’il est prévu une charte de coopération ?
  • Montrer que Capflor ne cherche pas juste à avoir de bons résultats techniques mais qu’il y a d’autres intérêts.

Cliquez ici pour consulter le communiqué de presse