Le module d’appui aux collectifs d’agriculteurs prend forme

Lors de la dernière réunion entre le Pôle Bio Massif Central et l’Inrae autour de ce module, le 26 novembre dernier, Aurélie Belleil (Pôle Bio Massif Central) et Mathilde Bodelet (Inrae) ont réfléchi à plusieurs supports de formation qui pourraient faciliter la compréhension des très mystérieux – mais néanmoins indispensables dans notre quotidien – concepts de gestion des connaissances.

La gestion des connaissances, à quoi ça sert ?

A mieux formaliser ce que tout un chacun connaît ou découvre, par exemple, pour un agriculteur, à mieux partager les résultats d’expériences innovantes qu’il a pu tester sur sa ferme.

A mieux combiner et partager les connaissances issues de différentes sources, qu’elles viennent de la recherche, de la presse professionnelle, d’expériences personnelles… et ainsi, par exemple pour un conseiller agricole, à mieux répondre aux questionnements techniques des agriculteurs.

A rendre plus accessibles ces connaissances, pour que chacun puisse en bénéficier.

A faciliter les échanges entre pairs…

Mais aussi à mieux savoir quelles informations nous manquent pour faire évoluer nos pratiques et ainsi mieux définir les actions à mettre en place pour atteindre nos objectifs !

Impliquer davantage de parties prenantes

Et puisque plus on est de fous, plus on rit et plus on atteint nos objectifs, Aurélie et Mathilde vont solliciter l’aide d’étudiants pour les aider à concrétiser les idées de supports mobilisés dans le module d’appui et à les tester avec un premier collectif d’agriculteurs au printemps 2021.

Pour nous aider dans cette démarche, vous pouvez vous aussi apporter votre pierre à l’édifice ! En octobre dernier, nous lancions une cagnotte en ligne pour financer en partie ce module d’appui. Déjà 10 donateurs et 240 € collectés, et nous vous en remercions.

Aujourd’hui, nous avons plus que jamais besoin de vous pour aider concrètement les agriculteurs à trouver des solutions bio pour leurs fermes. Pour cela, vous pouvez faire un don et participer au financement et donc à la mise en œuvre de ce module d’appui auprès d’agriculteurs du Massif Central.