Jessy Trémoulière, ambassadrice de l’Initiative Bio Massif Central

Joueuse internationale de rugby à XV, évoluant au sein de l’ASM Romagnat Rugby Féminin, Jessy Trémoulière, aussi connue dans le milieu agricole, devient la première ambassadrice de l’Initiative Bio Massif Central !

Élue meilleure joueuse de rugby au monde en 2018, Jessy Trémoulière est ce qu’on appelle une double-active : outre son activité rugbystique, elle exerce le métier d’agricultrice aux côtés de son père et de son frère sur l’exploitation familiale, près de Brioude en Haute-Loire. Sa ferme, qui compte aujourd’hui un cheptel de 50 vaches laitières et 250 hectares de céréales et de prairies, est convertie à l’agriculture biologique depuis 2010. Jessy nous explique les facteurs qui ont conduit à cette conversion : “Dans les années 2000, mon père s’est posé des questions sur l’utilisation des pesticides, l’impact de ces produits sur notre santé, sur les aliments que nous produisions. Il a commencé à se renseigner et à être à l’écoute vis-à-vis d’autres méthodes de productions. Face à toutes ces réflexions, la décision de se convertir en bio a été prise.”

Jessy est très attachée à la question de la valorisation des produits issus des fermes, à la nécessité de sensibiliser le consommateur et à une alimentation saine, produite localement. Dans cette optique, elle développe aujourd‘hui un atelier de viande bovine en circuit court : “Nous avons eu de plus en plus envie de partager et faire apprécier la viande produite à sa juste valeur.”

Maintenant ambassadrice de l’Initiative Bio Massif Central animée par le Pôle Bio, Jessy souhaite faire passer un message auprès des consommateurs : “Qu’ils prennent le temps d’aller voir leurs producteurs locaux, de s’intéresser à ce qu’ils font, à comment ils produisent. Comme on dit dans le milieu sportif, la nourriture c’est le carburant. Cette phrase est aussi valable pour tout le monde. Il faut savoir ce que l’on mange et les répercussions que la nourriture peut avoir sur notre santé.”

Jessy soutient l’agriculture bio et la préservation de son territoire. C’est pourquoi elle rejoint l’Initiative Bio Massif Central pour favoriser ensemble une agriculture locale et durable pour et sur le Massif Central.