Agor@gri, un projet pour répondre aux besoins des agriculteurs en agro-écologie

Agor@gri est un projet multipartenarial avec l’ACTA comme chef de file. Débuté en janvier 2019, devrait se terminer en 2022. Ce projet, qui s’intéresse à l’utilisation des médias sociaux par des agriculteurs engagés dans l’agro-écologie ou qui souhaite s’y lancer, regroupe une dizaine d’acteurs (universités, instituts de recherche, Chambres d’agriculture, etc.), dont le Pôle Bio Massif Central.

Les agriculteurs face à l’agro-écologie

Les agriculteurs qui sont dans une démarche de transition agro-écologique doivent en permanence adapter leurs pratiques aux évolutions de leur agro-écosystème, et entrer dans un processus d’apprentissage continu. Ainsi, leur métier et celui des conseillers qui les accompagnent sont totalement reconfigurés.

Ces agriculteurs n’attendent plus de leur conseiller des solutions toutes faites à des problèmes circonscrits, mais qu’il les aide à faire des choix tactiques et stratégiques adaptés à leur contexte. Ils souhaitent être épaulés dans les processus d’apprentissage et avoir la possibilité de co-construire des solutions avec leur conseiller. Cette co-construction implique une hybridation de connaissances scientifiques, techniques et empiriques, qui nécessite rapidité et réactivité dans les échanges entre les différentes parties prenantes. L’échange entre pairs est également un élément central dans le déploiement de systèmes agro-écologiques que ce soit pour « se rassurer », pour découvrir de nouvelles pratiques ou pour partager des retours d’expériences, les agriculteurs étant eux-mêmes sources d’innovations techniques.

Pour répondre à cela, les médias sociaux* et les technologies web qui les accompagnent peuvent être un atout majeur pour optimiser échanges de connaissances et d’informations. Mais l’usage de ceux-ci dans le cadre de projets agro-écologiques et leur effectivité à accompagner les changements de pratiques ne sont pas si évidents ni toujours pertinents.

Un projet pour répondre aux besoins des agriculteurs

L’enjeu du projet Agor@gri est de s’intéresser aux médias sociaux utilisés par des agriculteurs engagés dans une transition agro-écologique (ou qui souhaitent le faire) pour partager des connaissances et des expériences, et ainsi accéder à des formes de conseil technique « agro-écologique ». L’objectif est d’optimiser l’usage de ces outils pour les mettre à disposition de la promotion et du déploiement de l’agro-écologie. 

A partir de travaux autour d’expériences d’usages de médias sociaux dans des démarches agro-écologiques et de l’accompagnement de structures qui les utilisent ou souhaitent les utiliser pour proposer du conseil technique agro-écologique, AGOR@GRI fournira des éléments-clés. Ces éléments serviront aux agriculteurs, conseillers, enseignants et autres acteurs du développement pour optimiser leurs usages de médias sociaux pour promouvoir et accompagner une transition agro-écologique. Ce projet donnera lieu à des livrables adaptés à chacune des parties prenantes dans la transition agro-écologique :

  • un guide pratique à destination des agriculteurs, conseillers et enseignants qui utilisent ou souhaitent utiliser les médias sociaux dans le cadre d’un projet agro-écologique ;
  • un guide méthodologique à destination des structures qui développent et diffusent des services de conseil agro-écologique structurés autour ou qui mobilisent un média social ;
  • des modalités d’adaptation de médias sociaux identifiés et analysés dans le projet à des situations de formation et des supports pédagogiques pour aider les établissements de formation initiale ou continue à intégrer l’utilisation des médias sociaux à des fins de conseil ;
  • des ateliers de conception innovante pour imaginer des offres de services de conseil à développer pour apporter une réelle plus-value aux agriculteurs.

*plateformes digitales accessibles par Internet qui permettent à leurs membres d’établir ou d’intégrer des réseaux d’amis ou de connaissances professionnelles et de participer à la vie de ces réseaux. Ils peuvent prendre différentes formes (réseaux sociaux, forums, blogs, wikis, etc.)