BioRéférences : Premier séminaire de travail dans le cadre de la troisième tranche du projet

Le jeudi 1er juillet 2021, une vingtaine des partenaires du projet BioRéférences se sont retrouvés, pour la majorité en présentiel sur le campus agronomique de VetAgro Sup (63). Une première depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid 19. Les échanges ont été riches entre ces férus de références heureux de se retrouver en chair et en os. Ce séminaire de travail était le premier de la troisième tranche de ce projet, démarrée officiellement en mars 2021

Une journée en trois temps : dernières références filières, ateliers de travail et outils de production de références

Dans un premier temps, les dernières références obtenues dans chacune des filières ainsi que les résultats d’une analyse transfilière réalisée en 2020 ont été présentés, permettant à chacun de « se remettre à jour » sur les cinq filières concernées par le projet : bovins lait, bovins viande, ovins lait, ovins viande et caprins. Tous font le constat d’une stagnation, voire d’une régression, des résultats technico-économiques ces dernières années. Les années de sécheresse récurrentes depuis 2018, et les nécessaires adaptations des éleveurs face au manque de fourrages de qualité, ne seraient pas étrangères à ce phénomène, mais des analyses plus poussées sont nécessaires pour l’expliquer.

Dans un second temps, chacun a pu travailler plus spécifiquement sur sa filière afin de faire le point sur les prochains suivis et actions à mettre en œuvre dans le cadre du projet.

Enfin, tous ont été invités à réfléchir en atelier sur les outils de production de références existants, leurs avantages et inconvénients, les moyens nécessaires à leur mise en œuvre, etc., en vue de la mise en place, à terme, d’une Fabrique de références à l’échelle Massif Central.

Pour en savoir plus sur le projet BioRéférences : https://bioreferences.bioetclic.org/